Réduction du volume des seins en Tunisie : correction du problème de l’hypertrophie mammaire

L'intervention de réduction mammaire en Tunisie permet de diminuer le volume des seins mais également d’apporter des corrections aux problèmes de relâchement de la peau (entraîné par l’affaissement de la poitrine).

Cette intervention permet de corriger les problèmes esthétiques et de se débarrasser des douleurs physiques causées par la grosseur de la poitrine.

La réduction mammaire permet de traiter les différents problèmes liés à la lourdeur excessive des seins comme : des douleurs dorsales (ou dorsalgies), des gênes en pratiquant le sport, des difficultés dans les déplacements, des problèmes dans les choix vestimentaires, des irritations cutanées chroniques, problème d’asymétrie donnant à la poitrine un aspect inesthétique, etc.

Ces manifestations sont dues à un développement anormal de la glande mammaire qui est plus important après une grossesse, un allaitement prolongé et une prise importante de poids ou à la fin de la puberté.

reduction seins  tunisie

Quel est le prix d’une réduction de la poitrine en Tunisie ?

Intervention

Prix

Durée de séjour

Réduction mammaire

2100 €

5 nuits/6 jours

Le prix cité ci-dessus est proposé par l’agence tunisienne MedEspoir qui offre les meilleurs coûts en la comparant avec les autres agences européennes et tunisiennes. En effet, il s'agit d’un tarif tout inclus qui prend en compte : les frais du voyage, les honoraires du praticien et du médecin anesthésiste, le séjour à l’hôtel 5 étoiles de luxe, l’hospitalisation à la clinique partenaire de MedEspoir, les accessoires fournis au centre hospitalier (prothèses, pansements, ordonnances, médicaments, etc.), le transport de l’aéroport à la clinique ou à l’hôtel (présence d’un chauffeur bilingue), l’assistance médicale, etc.

Qui peut bénéficier d’une correction de l’hypertrophie mammaire?

Une opération de réduction mammaire peut être envisagée dès la fin de la puberté, tant que la patiente est en bonne santé. Donc, cette opération de chirurgie mammaire concerne toutes les femmes qui souffrent d’une hyperplasie de la poitrine avec les problèmes morphologiques et psychiques qui en résultent.

Avant l’intervention de réduction des seins ou les consultations préopératoires

Il est indispensable de fixer un rendez-vous avec le chirurgien plasticien et avec le médecin anesthésiste au moins une fois avant la plastie de réduction des seins.

La consultation est importante car elle permet de savoir s’il y a des contre-indications ou des antécédents médicaux et chirurgicaux (anémie, trouble de la coagulation, troubles cardiovasculaires…) qui peuvent empêcher l’intervention.

D’autres examens médicaux sont également nécessaires afin d’évaluer l’importance de l’hypertrophie et de l’asymétrie (si elle existe), la qualité de la peau de la patiente ainsi que le volume de la poitrine afin de réaliser des modifications chirurgicales adaptées à sa silhouette et à sa morphologie.

Quelles recommandations lors de la consultation préopératoire ?

Au cours de la consultation préopératoire, le médecin pourra expliquer à sa patiente les étapes du déroulement de l’opération, les techniques qu’il va employer après l’évaluation de sa poitrine hypertrophique. Aussi, il est important de lui indiquer l’emplacement exact des cicatrices (dissimulées dans les plis naturels des seins), leur évolution, les complications possibles (malgré leur rareté) et les suites opératoires liées à une telle chirurgie mammaire. Par ailleurs, il faut lui donner des informations pertinentes et des conseils sur les pratiques postopératoires, la reprise du travail, des activités sportives, la fonction physiologique de la femme, etc.

Réduction des seins : Le jour J

Effectuée sous anesthésie générale, cette opération de chirurgie de la poitrine, dure entre 2 et 3 heures, et nécessite une période d’hospitalisation qui varie de : une à deux nuits à la clinique.

Après avoir dessiné les tracés avec un marqueur visible, le chirurgien procède à plusieurs étapes au cours de l’intervention de réduction mammaire :

- Tout d’abord, il enlève l’excédent du tissu glandulaire avant de remonter les glandes du sein.

-Il effectue un redrapage de l’enveloppe cutanée tout en retirant l’excès de la peau afin d’assurer une tenue harmonieuse aux nouveaux seins.

-Un lifting mammaire peut être effectué dans le cas où il existe un relâchement de la peau ou encore appelée ptôse mammaire. Le lifting permet d’apporter des corrections aux seins asymétriques et de remodeler les seins ayant la même taille.

-Le chirurgien effectue également une réduction de l'aréole puis la repositionne ainsi que le mamelon en le pointant vers le haut : c’est la technique du round-block qui permet une finition du résultat et qui améliore significativement l’apparence des seins.

Quelles sont les suites opératoires d’une plastie de réduction mammaire ?

Généralement, les suites opératoires d’une telle opération de chirurgie mammaire ne sont pas lourdes. En effet, les douleurs ne sont pas importantes et peuvent être calmées par des antalgiques classiques prises régulièrement pendant la période postopératoire ou pendant les crises.

A la fin de l’intervention et pour éviter les risques d’hématome (et atténuer les œdèmes), le chirurgien met en place un système de drainage et pose un pansement sur la zone traitée (pendant un ou deux jours) avant d’être remplacée par un soutien-gorge spécial et adapté à la poitrine de la patiente (qu’elle devrait mettre jour et nuit pendant un mois).

Le résultat d’une réduction mammaire en Tunisie

reduction-mammaire-avant-apres
Actions chirurgicales sur la peau, la graisse et les glandes des seins

Le plus souvent, la chirurgie mammaire de réduction offre un résultat fonctionnel et esthétique très satisfaisant.

Le résultat devient définitif après une période de trois mois, le temps nécessaire pour que les cicatrices s’atténuent et pour que les œdèmes se résorbent.

resultat-reduction-mammaire
Extraction du 3/4 des glandes mammaires
.

Quelles sont les rares complications suite à une diminution du volume des seins ?

Bien que les complications soient rares, mais elles peuvent se produire.

  • Infection : d’une façon générale l’infection n’est pas grave. Par ailleurs, et dans certains cas elle nécessite un traitement antibiotique.
  • Hématome : Dans certains cas, l’existence d’hématome nécessite une seconde intervention afin de l’évacuer.
  • Nécrose cutanée : cette complication est grave. En effet, il s’agit de la perte d’une partie de la peau plus au moins grande (mamelon par exemple).

Généralement, ce sont les femmes fumeuses qui sont les plus exposées à ce risque.