Traitement au Laser CO2 pour éliminer les cicatrices

Pour traiter les cicatrices, le médecin esthétique utilise le laser CO2 Erbium. Ce type de laser traite principalement les cicatrices traumatiques induites par un accident grave, les cicatrices chéloïdes, les cicatrices d’acné, les cicatrices de brûlures, les cicatrices d’opérations, les cicatrices de blessure etc.

traitement au laser co2

Ces cicatrices ne peuvent être éliminées qu’à l’aide d’un laser très puissant.

Le laser CO2 Erbium

Le laser CO2 Erbium réduit l’épaisseur et la largeur de la cicatrice au moyen d’une abrasion profonde. Il stimule les cellules cutanées pour que la peau se contracte. Pour avoir un bon résultat, il faut renouveler le traitement au moins deux fois. Les séances sont espacées de 06 mois. Les améliorations apparaissent dès la première intervention. À chaque fois que le traitement est renouvelé, l’aspect inesthétique des cicatrices est mieux corrigé jusqu’à obtenir un résultat final très satisfaisant.

Les suites opératoires après ce traitement des cicatrices sont simples.

Intervention

Le patient est en position allongée. Il protège ses yeux par des coques métalliques. Le médecin esthétique nettoie la peau à l’aide d’un antiseptique. Il trace les limites de la région à traiter. Puis, il débute le traitement au laser. Il a le choix entre deux types de laser : le laser continu et le laser fractionné.

Premier cas : utilisation du laser continu

Le geste esthétique se fait en plusieurs étapes. Le premier passage du laser sur la peau permet de rendre le tissu cutané moins épais et de réduire la profondeur de la cicatrice. Une compresse humide permet d’éliminer l’épiderme carbonisé. L’étape suivante ne sert pas à diminuer davantage l’épaisseur de la peau mais, à stimuler une rétraction dermique.

traitement laser co2

Deuxième cas : utilisation du laser fractionné

Plusieurs tirs sont émis sur la même zone. Une partie de la région concernée est visée à chaque intervention.

Convalescence

Le laser CO2 Erbium permet une cicatrisation rapide. Il faut que la zone traitée soit toujours humide et bien protégée du milieu extérieur. Le médecin propose au patient l’une de ces deux solutions : utiliser un pansement hydrocolloïde ou bien laver la plaie matin et soir et la masser par une pommade d’acide fucidique et par de la vaseline chaque deux heures. L’usage d’une eau thermale stérile est très recommandé.

Un œdème et un érythème apparaissent. Le gonflement s’atténue au bout de 10 jours tandis que l’érythème persiste encore. Après 06 semaines il disparait complètement. L’exposition solaire est strictement interdite durant quelques mois après l’intervention.

Le résultat se manifeste dès la cicatrisation. On observe les améliorations finales après 02 ou 03 mois. Elles durent toute la vie. Il n’est pas donc, nécessaire de refaire l’intervention.