Phase préopératoire de la sleeve gastrectomie

Ou encore appelée gastroplastie verticale ou longitudinale, cette technique chirurgicale de la chirurgie de l’obésité est de plus en plus pratiquée pour se débarrasser définitivement de l’obésité morbide.
Vu sa délicatesse (même si elle est effectuée sous laparoscopie) et comme toute intervention chirurgicale, la Sleeve gastrique nécessite un suivi pré et postopératoire et ne peut pas concerner tout le monde.
Dans ce cadre, on va évoquer les indications de cette opération ainsi que les bilans préopératoires indispensables avant de recourir à un tel changement irréversible et aux résultats surprenants.

Dans quels cas peut-on envisager cette chirurgie bariatrique restrictive ?

Il faut savoir que la décision de réaliser une Sleeve longitudinale est prise après des discussions entre des experts de santé formant une équipe pluridisciplinaire. Cette équipe renferme essentiellement ; le chirurgien de l’obésité, le nutritionniste, le psychiatre et l’anesthésiste.

Ablation partielle de l’estomac : pour qui ?

L’individu concerné doit remplir toutes les conditions qui suivent afin de pouvoir réussir son intervention de chirurgie de l’obésité :

  • Le patient devrait avoir un IMC supérieur ou égal à 40 kg/m² car la perte pondérale est énorme (plus importante que celle après un Bypass ou une pose d’anneau gastrique). Sinon, s’il possède un IMC supérieur ou égal à 35 kg/m² et souffre de plusieurs maladies graves résultantes de l’obésité (taux élevé de comorbidité), il peut également bénéficier d’une Sleeve ;
  • Par ailleurs, il faut noter que cette méthode n’est choisie que comme dernier recours après l’échec de tous les soins médicaux, les activités sportives, les régimes, etc.  durant, au moins, une année ;
  • Si la perte du poids est insuffisante et surtout instable ;
  • S’il a réussi l’étape de l’évaluation par les professionnels de santé. Il s’agit d’ailleurs, d’un conseil médico-chirurgical qui décide la nécessité ou non de la gastroplastie ;

Quels sont les bilans préopératoires nécessaires ?

La liste des analyses à effectuer pour subir une sleeve en Tunisie, comprend : le bilan sanguin (NFS, bilan endocrinien), des échographies et des examens endoscopiques pour vérifier l’absence des contre-indications (IMC inférieur au seuil, existence d’une pathologie gastrique ou œsophagique, invasion par la bactérie HP, hernie hiatale), examen cardiologique et abdomino-pelvien sans oublier les séances avec le psychiatre et le médecin anesthésiste.