PRP cheveux Belgique : traitement contre perte des cheveux à base de plasma riche en plaquettes

Le plasma riche en plaquettes (PRP) est dérivé de la circulation sanguine et est utilisé depuis des années pour traiter les problèmes musculo-squelettiques et, plus récemment, les problèmes de la peau. Le PRP injecté dans la peau ou utilisé après le microneedling (une technique qui utilise de petites aiguilles pour créer des plaies cutanées microscopiques) peut aider à améliorer la texture et l’apparence de la peau. Tout récemment, le PRP a attiré l’attention en tant que solution prometteuse à l’un des problèmes les plus difficiles en dermatologie : la perte de cheveux.

Qu’est-ce que le traitement PRP ?

Le traitement par PRP consiste en une série d’injections de plasma riche en plaquettes prélevées dans le sang propre du patient. (Les plaquettes sont des fragments cellulaires essentiels à la coagulation du sang. Le plasma est un liquide jaunâtre qui représente environ la moitié du volume sanguin d’une personne.)

Le PRP (plasma riche en plaquettes) contient des protéines appelées facteurs de croissance qui stimulent la croissance des tissus. Ces facteurs de croissance, quand ils sont injectés dans le cuir chevelu, permettent de déclencher la croissance de nouveaux cheveux.

Les follicules pileux ne meurent pas lorsque l’on perd ses cheveux, donc l’objectif de la plupart des traitements disponibles contre la perte de cheveux est de les réactiver. Alors, le traitement de la perte de cheveux, ou le PRP cheveux est une technique qui permet de réveiller les follicules pileux afin qu’ils fonctionnent à nouveau correctement.

Indication : quelles sont les causes de la perte de cheveux ?

La perte des cheveux est causée par plusieurs facteurs, notamment :

  • Hérédité ;
  • Changements hormonaux dus à la grossesse, à l’accouchement, à la ménopause ou à des problèmes de thyroïde ;
  • Certains médicaments ;
  • Radiothérapie ;
  • Événements stressants ;
  • Traitements capillaires : les traitements capillaires à l’huile chaude peuvent provoquer une inflammation des follicules pileux qui entraîne la chute des cheveux ;
  • Troubles ;
  • Alopécie.

Suis-je un bon candidat au PRP cheveux ?

Un bon candidat pour la restauration capillaire PRP est un patient qui montre des signes d’amincissement ou de perte de cheveux.

Les candidats qui ont connu à peine une perte capillaire ou qui font face à une perte de cheveux précoce répondent le mieux au traitement capillaire PRP. Ceux dont les follicules pileux sont restés en sommeil plus longtemps sont moins susceptibles d’être améliorés par la thérapie PRP.

Il est à noter que si le patient a des troubles sous-jacents tel que le lupus ou une maladie de la thyroïde, il est peu probable que le PRP soit très efficace, car ces conditions continueront d’aggraver la perte de cheveux au fil du temps.

Pendant les séances de restauration de cheveux par le PRP cheveux, les patients ne doivent pas prendre d’anticoagulants, car la chirurgie sera beaucoup moins efficace.

Comment se déroule l’intervention ?

Le PRP est généralement réalisé en 30 minutes, et se fait en ambulatoire. La plupart des traitements de PRP cheveux nécessitent trois traitements espacés de 4 à 6 semaines. L’intervention se déroule en trois étapes :

Étape 1

Le chirurgien prélève le sang, généralement au niveau du bras. Puis sera placé dans une centrifugeuse (une machine qui tourne rapidement pour séparer les fluides de différentes densités).

Étape 2

Après environ 10 minutes dans la centrifugeuse, le sang va se séparer en trois couches :

  • Plasma pauvre en plaquettes ;
  • Plasma riche en plaquettes ;
  • Des globules rouges.

Étape 3

Enfin, le plasma riche en plaquettes est aspiré dans une seringue puis sera injecté dans les zones du cuir chevelu qui nécessitent une croissance capillaire accrue.

Quelles sont les suites opératoires ?

Après les injections de PRP, il est normal d’avoir des ecchymoses, des rougeurs, des démangeaisons, un gonflement et/ou des douleurs qui peuvent durer de 2 à 5 jours après le traitement.

Il est aussi possible de remarquer une sensation de picotement pendant l’activation des cellules. Il ne faut pas toucher, frotter, appuyer ou manipuler la ou les zones traitées pendant au moins 8 heures après le traitement.

Pendant la première semaine après le traitement, il faut boire beaucoup d’eau et rester hydraté pour favoriser la guérison.

Il est aussi recommandé de s’abstenir d’appliquer de la glace sur la zone injectée car la glace agit comme un anti-inflammatoire. Des compresses froides peuvent être appliquées pour réduire l’enflure si nécessaire.

Il faut s’abstenir d’appliquer de la glace sur la zone injectée car la glace agit comme un anti-inflammatoire et l’inflammation est un effet souhaité du traitement. Des compresses froides peuvent être appliquées pour réduire l’enflure si nécessaire.

Quand le patient ressent de la douleur, ou de l’inconfort, il est recommandé de prendre le Tylenol ou d’autres produits contenant de l’acétaminophène. Cependant, il faut éviter l’aspirine, l’Advil, le Motrin, l’ibuprofène, le naproxène, le Voltaren et d’autres médicaments anti-inflammatoires pendant une semaine après l’intervention.

Pendant 48 heures, il faut éviter de faire des exercices intenses, l’exposition excessive au soleil, les saunas, les hammams et les bains à remous.

Il faut aussi éviter de prendre l’alcool, la caféine et le tabagisme pendant les 3 premiers jours qui suivent les injections de PRP.

Comment se présentent les résultats ?

Un traitement complet de PRP contre la chute des cheveux peut être de trois séances espacées de huit semaines chacune.

La nouvelle croissance des cheveux est généralement visible quatre à six semaines après le traitement. Seulement, les résultats obtenus ne sont pas permanents. Pour pérenniser les résultats, il faut avoir les séances de suivi tous les six à 12 mois pour continuer à voir des résultats.

resultat-prp-cheveux

Résultat injection PRP cheveux

Jasa SEOsmm panelspotify botBuy Instagram Verification
DEVIS EXPRESS