Électrolipolyse : un traitement anti-cellulite
22 juillet 2016
La chirurgie esthétique au bonheur des dames
6 septembre 2016

Oh ! Tu ressembles trop à ta mère ! On peut souvent entendre cette expression vu que ça se transmet dans l’ADN ! Ce qui est nouveau dans cette histoire est la ressemblance incroyable entre certaines mères et leurs filles qui devance la génétique : quelques interventions de chirurgie esthétique et hop la mère devient la copie conforme de sa fille !

La vague de la mère « cobaye » en Corée du sud

Savez-vous que la Corée du sud est le premier pays au monde à pratiquer des interventions de chirurgie ou des soins de médecine esthétique ? Cette vague a envahi surtout les adolescentes qui galopent à la quête de la beauté. La mère veut imiter aveuglement sa fille à cause d’une simple crise de jalousie ? Non. Pas vraiment ! Elle veut plutôt se faire opérer avant sa fille pour évaluer les résultats, la lourdeur des suites opératoires et mêmes les complications possibles ! C’est en quelques sortes, une forme de « sacrifice » ! À cause de ce phénomène de plus en plus répandu, les gens commencent à jaser sur les réseaux sociaux et ça a engendré une série infinie de moqueries !

Fanatiques de la chirurgie esthétique, Georgina et sa fille dépensent 76000 euros pour ressembler à leur mannequin préférée !

Kayla Morris une jeune demoiselle de 18 ans obnubilée par les interventions de chirurgie esthétique et surtout de suivre à la lettre les changements subis par sa star britannique : Katie Price !

Cette obsession est-elle contagieuse ? Oui. Sa mère Gerogina âgée de 38 ans a également effectué une série de coups de bistouri pour ressembler à sa fille.

De l’augmentation mammaire par pose de prothèses, à la rhinoplastie passant par les injections d’acide hyaluronique et de Toxine botulique ! Elles ont tout tenté ! En effet, afin de collecter de l’argent, Kayla a même travaillé comme strip-teaseuse dans une boîte de nuit ! Selon un article publié dans le journal britannique « the sun », Georgina révèle qu’elle est fière de sa fille parce qu’elle l’aide à payer les frais des interventions à « sa manière ».

//]]>