Dans l’hyperhidrose ou transpiration excessive, les glandes sudoripares du corps réagissent de manière excessive. Cette suractivité fait beaucoup transpirer, à des moments et à des endroits où les autres ne le feraient pas. Parfois, une condition médicale ou une émotion (comme l’anxiété) déclenche une transpiration excessive. Pour de nombreuses personnes atteintes d’hyperhidrose, le contrôle des symptômes peut être un défi constant. La transpiration excessive associée à l’hyperhidrose est normalement plus active dans les mains, les pieds, les aisselles et l’aine en raison de leur concentration relativement élevée de glandes sudoripares.

Quels sont les types de l’hyperhidrose

Il existe de manière générale deux types d’hyperhidrose : focale et généralisée.
  • Hyperhidrose focale : avec cette hyperhidrose, la transpiration excessive est localisée. Par exemple, l’hyperhidrose palmoplantaire est une transpiration excessive des pieds et des mains.
  • Hyperhidrose généralisée : Ici, la transpiration touche tout le corps.
Les traitements de l’hyperhidrose permettent de réduire les symptômes et de reprendre le contrôle de la vie.
traitement-hyperhidrose-belgique
Traitement hyperhidrose Belgique



Devis express medespoir belgique

Devis express gratuit et confidentiel

Quelles sont les causes de la transpiration excessive ?

Bien que les maladies neurologiques, endocriniennes, infectieuses et autres maladies systémiques puissent parfois provoquer une hyperhidrose, la plupart des cas surviennent chez des personnes par ailleurs en bonne santé. La chaleur et les émotions peuvent déclencher l’hyperhidrose chez certains, mais beaucoup de ceux qui souffrent d’hyperhidrose transpirent presque toutes leurs heures d’éveil, quelle que soit leur humeur ou la météo.

Quels sont les différents traitements de la transpiration ?

Les personnes qui souffrent généralement d’une transpiration excessive des aisselles, des mains, des pieds ou d’autres parties du corps, et qui ne peuvent les expliquer peuvent consulter un dermatologue. Le dermatologue peut prodiguer des conseils, tels que :
  • Prendre des comprimés qui réduisent la transpiration ;
  • Avoir des injections de toxine botulique pour la transpiration des aisselles, des mains et des pieds ;
  • Avoir recours à la chirurgie : par exemple, ablation des glandes sudoripares.

Comment se déroule l’intervention ?

Le traitement de la transpiration excessive dépend du type de la transpiration. Injections de toxine botulique (Botox) : Le traitement par la toxine botulique (Botox, Myobloc, autres) bloque temporairement les nerfs responsables de la transpiration. La peau sera d’abord glacée ou anesthésiée. Chaque zone affectée du corps aura besoin de plusieurs injections. Les résultats durent 6 à 12 mois, puis le traitement doit être répété. Ce traitement peut être un peu douloureux et certaines personnes ressentent une faiblesse musculaire temporaire dans la zone traitée. Traitement par micro-ondes : avec ce traitement, un appareil qui fournit de l’énergie micro-ondes est utilisé pour détruire les glandes sudoripares. Le traitement se fait en deux séances de 20 à 30 minutes, à trois mois d’intervalle. Après ce traitement, le patient peut avoir un certain inconfort et une modification de la sensation de la peau. Ablation des glandes sudoripares : si une transpiration excessive se produit juste au niveau des aisselles, il peut être utile d’enlever les glandes sudoripares. Une technique mini-invasive appelée curetage par aspiration peut également être une option si d’autres traitements ne donnent pas des résultats satisfaisants.  Cette chirurgie dure environ 60 à 90 minutes. Chirurgie nerveuse (sympathectomie) : au cours de cette chirurgie, le chirurgien coupe, brûle ou pince les nerfs rachidiens qui contrôlent la transpiration au niveau des mains. La chirurgie n’est généralement pas une option pour la transpiration excessive de la tête et du cou. Une variante de cette intervention interrompt les signaux nerveux sans retirer le nerf sympathique (sympathotomie). La sympathectomie thoracique endoscopique (STE) :  c’est une intervention chirurgicale peu invasive utilisée pour traiter l’hyperhidrose. C’est le traitement le plus efficace pour la transpiration excessive des mains, ainsi qu’une option efficace pour les patients qui ont une transpiration excessive des aisselles ou une transpiration du visage.

Quelles sont les suites opératoires ?

Lorsque les glandes sudoripares sont retirées des aisselles, les patients peuvent avoir des douleurs et des ecchymoses. Ceux-ci s’en iront quelques jours après. Il est aussi possible de connaitre une perte de sensibilité aux aisselles, et des cicatrices sont possibles. Les progrès de la chirurgie endoscopique ont réduit certains risques de sympathectomie.

Comment se présentent les résultats ?

Les traitements de la transpiration excessive des pieds, des mains, des aisselles ou du corps apportent un soulagement considérable, et améliore la qualité de vie. De nombreuses personnes contrôlent leur hyperhidrose en combinant un traitement avec des conseils de gestion.
This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.