Liposuccion Tunisie : Chirurgie d’aspiration de graisse

Définition de la liposuccion : C’est une opération de chirurgie esthétique qui vise à remodeler la silhouette en aspirant les amas graisseux en excès et qui résistent aux régimes drastiques et aux différentes activités physiques.

Quel est le tarif d’une lipoaspiration des graisses en Tunisie ?

Les prix d’une liposuccion sont illustrés dans le tableau précédent d’une manière claire et détaillée. Après chaque opération de chirurgie esthétique effectuée en Tunisie, le patient bénéficie d’un séjour de 5 nuits et de 6 jours afin de bien passer la période de convalescence.

Sinon, tous les tarifs sont de type tout inclus (clinique, hôtel, honoraires chirurgien et anesthésiste, transport, etc.).

Phase préopératoire d’une liposuccion : quelles recommandations ?

Pour assurer le bon déroulement de l’intervention, il faut la programmer plusieurs semaines d’avance.

Quel est le nombre conseillé des visites médicales ?

Le nombre demandé des consultations préopératoires est variable selon la chirurgie à effectuer et selon l’état de santé du patient. Généralement, deux consultations avec le chirurgien esthétique sont nécessaires (mais une seule est obligatoire) ainsi qu’une autre avec le médecin anesthésiste.

Lors de cette consultation, le chirurgien esthétique détaille au patient le coût de l’intervention et tous les frais inclus dans le séjour. Lors de la seconde consultation, il examine toutes vos analyses sanguines et vos bilans effectués préalablement, décide la nature de l’anesthésie (locale ou générale) et vous donne tous les conseils nécessaires pour assurer le bon déroulement de la lipoaspiration des graisses excédentaires.

Quelles précautions à suivre avant d’aspirer la graisse excédentaire ?

Avant de recourir à une telle intervention plus ou moins délicate, il faut prendre une liste de précautions

  • Interdit de fumer avant deux semaines de l’opération afin d’éviter le risque d’embolie pulmonaire ;
  • La prise des anticoagulants et des anti-inflammatoires est déconseillée pendant 10 jours préopératoires pour prohiber tout risque d’hémorragie ;
  • L’alcool est également déconseillé (au moins durant une semaine avant l’intervention).

Comment se déroule la liposculpture des amas graisseux ?

Il s’agit essentiellement d’une suppression des amas adipeux en excès et surtout rebelles et résistants aux régimes et aux activités sportives (même les plus intenses). Cette élimination est assurée par un système d’aspiration sophistiqué.

Quel est le dispositif aspirateur des graisses ?

Le dispositif aseptisé et hautement contrôlé, est formé par :

  • Une pompe aspirante péristaltique ;
  • Une canule aspirante en inox avec une extrémité douce en mousse ;
  • Un tube en silicone liant la pompe et la canule ;
  • Un récipient stérile pour la collecte de la graisse.

Dans le cas d’une liposuccion seule, la graisse aspirée est rejetée. Sinon, elle pourrait être purifiée et réutilisée dans le cadre d’un lipofilling ou injection de graisse autologue jumelé à une lipoaspiration.

Comment procède le chirurgien esthétique ?

Lors d’une intervention qui dure entre 20 minutes et 1 heure 30 et après avoir délimité les zones à aspirer en utilisant un stylo, le praticien pratique des incisions infimes au niveau de ces parties afin d’y introduire la canule en mousse. La pompe péristaltique exerce une force aspirante sur le tissu adipeux et permet ainsi d’extraire l’excès de graisse.

Une fois que l’opération d’aspiration est achevée, les incisions fines (de 5 millimètres) sont fermées par des fils de suture résorbables et peu visibles (les incisions sont généralement camouflées dans les plis naturels du corps).

L’hospitalisation dure au maximum 24 heures mais si la zone traitée n’est pas importante, une opération en ambulatoire peut être effectuée (le patient peut sortir le jour-même).

Phase postopératoire : les suites et les recommandations après une liposuccion

Après avoir effectué une lipoaspiration des tissus adipeux en excès, le patient devrait programmer un repos minimum d’une semaine. En effet, les douleurs postopératoires causées par une telle intervention sont similaires à des courbatures au niveau des régions traitées. Ces douleurs peuvent être calmées par la prise d’un antalgique classique prescrit par le chirurgien.

Des oedèmes et des ecchymoses peuvent se former lors des premiers jours postopératoires. C’est transitoire et surtout ce n’est pas dangereux.

Et la durabilité du résultat ?

Grâce à cette intervention phare de chirurgie esthétique, vous bénéficiez d’une silhouette fine, gracieuse, bien proportionnée et surtout sans bourrelets débordants. Heureusement, les adipocytes prélevés ne peuvent pas se reformer. Que ce soit une liposuccion de la culotte de cheval, du ventre ou autre, le résultat obtenu est durable et définitif.

Quelles sont les recommandations du chirurgien ?

Après une liposuccion, un repos d’une semaine est recommandé. L’arrêt des activités professionnelles est programmé de deux semaines alors que la reprise des activités sportives n’est autorisée qu’après 6 semaines postopératoires (cette période est variable selon l’activité du patient).

En effet et pendant les premiers jours, il est préférable d’éloigner la zone traitée de tout type de traumatisme.

Par exemple, si vous avez effectué une liposuccion de l’abdomen, essayez de vous allonger sur le dos afin d’éviter les douleurs. Le port d’une gaine de contention (fournie par la clinique) est nécessaire afin de faciliter la circulation lymphatique, minimiser les douleurs et assurer une bonne cicatrisation.

Les questions fréquentes posées par les internautes

Plusieurs personnes se posent des questions sur la lipostructure :

Quelles sont les zones concernées par la liposuccion ?

Les régions qui sont riches en graisses excédentaires sont essentiellement : les cuisses, les hanches, la culotte de cheval, les poignées d’amour, l’abdomen, les genoux, les mollets, les bras, le menton.

Liposuccion ou abdominoplastie : que choisir ?

Le choix de l’intervention diffère selon le résultat attendu. Si vous avez des amas adipeux excédentaires et résistants aux régimes vous êtes alors un candidat idéal pour la liposuccion. Si vous souffrez d’un relâchement cutané et/ou musculaire au niveau du ventre, il faut alors recourir à une abdominoplastie.

La liposuccion est-elle possible lorsque qu’on est mince ?

Oui. La seule condition est d’avoir un excès graisseux localisé et rebelle. Donc, même si vous êtes mince mais vous voyez qu’une partie de votre silhouette nécessite un remodelage, il est possible de le faire.

liposuccion tunisie
suppression des hanches par exctraction de graisse
liposuccion tunisie avant apres
Aspiration des tissus adipeux du ventre