traitement-double-menton-tunisie
Quelles sont les causes du double-menton ?
17 décembre 2018
Greffe-cheveux-tunisie
Quelle différence entre les greffes de cheveux FUT, FUE et DHI ?
7 février 2019
traitement-rhinophyma-tunisie

Le rhinophyma est une rosacée de forme hypertrophique. Elle se caractérise par un nez bulbeux et sanguin. On a parfois établi un rapport entre un gros nez bosselé et une consommation abusive d’alcool alors qu’il n’en est rien. Cette pathologie a retenu l’attention du peintre Domenico Ghirlandaio qui a fait le portrait d’un vieillard avec un nez boursouflé, un tableau aujourd’hui conservé au Louvre. Comment soigner cette hypertrophie du nez ?

Causes du rhinophyma

Le rhinophyma est une pathologie bénigne, plus fréquente chez les hommes que chez les femmes. Il se caractérise par un nez rouge, plus ou moins volumineux, avec une irrégularité de surface et des pores dilatés.

Le rhinophyma qui touche principalement les personnes dans la quarantaine, se caractérise par une déformation nasale localisée ou bien généralisée, laquelle résulte d’un accroissement volumique des glandes sébacées et du tissu de soutien de la peau.

Cette déformation du nez, contrairement à ce qu’on pense n’est pas causée par la consommation d’alcool, mais représente la forme ultime de la rosacée, une maladie qui se caractérise par une dilatation des petits vaisseaux de la peau du visage, et dont les causes peuvent être génétiques (peau claire), environnementales (exposition aux rayons UV), un dysfonctionnement de la veine faciale ou bien une réaction inflammatoire du demodex folliculorum, un petit parasite présent au niveau de la peau.

Traitement du rhinophyma

Comme d’autres difformités du nez, la correction du rhinophyma peut nécessiter une rhinoplastie classique ou chirurgicale. Le traitement du rhinophyma inclut une chirurgie lorsqu’une déformation sévère est relevée, mais, plutôt qu’avec un bistouri, la correction se fait le plus souvent au laser. Le traitement laser du rhinophyma ne s’impose pas au stade débutant qui, lui, peut être traité à l’aide de médicaments.

Si le rhinophyma n’en est qu’à son début, un médecin pourra prescrire au patient les médicaments classiques de la rosacée en guise de traitement. Le traitement médical est constitué d’un gel antibiotique et d’antibiotiques oraux.

Quant au traitement chirurgical, le laser choisi doit être adapté au stade d’avancement de la rosacée. Alors qu’on utilisera un laser vasculaire pour traiter les télangiectasies, un laser CO2 sera le plus adapté pour la correction chirurgicale du rhinophyma. Car ce type de laser permet de refaçonner la surface du nez.

Les résultats sont la plupart du temps spectaculaire, car le patient retrouve l’harmonie et la forme, l’équilibre et les proportions de son visage. Mais, il peut parfois être nécessaire de pratiquer plus d’une séance pour atteindre un tel résultat.

//]]>