Quelle est l’intervention de chirurgie esthétique à envisager après une grossesse ?

Elles sont nombreuses à appréhender la grossesse, mais attendre un bébé est probablement la plus belle expérience qu’une femme puisse vivre. Cependant, la nouvelle maman peut vite déchanter en constatant les effets de la grossesse sur sa silhouette : prise de poids, seins tombants, vergetures et peau distendue… autant de « dégâts collatéraux » qui persistent longtemps après l’accouchement. Pour cette raison, plusieurs femmes font le choix de la chirurgie esthétique en vue de se réconcilier avec leur corps et de restaurer leur estime de soi.

L’impact visible de la grossesse sur le corps de la femme

La grossesse induit son lot de modifications sur la physionomie et laisse de nombreuses séquelles sur le corps, même si les femmes ne réagissent pas de la même sorte après un accouchement. Si certaines peuvent rapidement retrouver leur silhouette d’antan, la plupart devront composer avec les stigmates habituels de la grossesse qui incluent :

  • La peau du ventre relâchée et tombante :les tissus cutanés perdent leur élasticité, et des vergetures peuvent apparaître.
  • Une prise de poids incontrôlée :  gagner de l’embonpoint est un processus naturel, puisque le corps cherche à stocker les nutriments indispensables au bon développement du bébé.
  • L’affaissement de la poitrine : les seins perdent leur fermeté et leur position est anormalement basse.

L’abdominoplastie pour réparer la peau du ventre après l’accouchement

Les effets de la grossesse peuvent être particulièrement visibles sur la partie abdominale. En effet, l’une des conséquences les plus fâcheuses de la grossesse est probablement « l’effet tablier », se manifestant par un excès de peau abdominale qui retombe sur la zone pubienne. De plus, le ventre affiche des vergetures, des bourrelets de graisse et les muscles abdominaux sont relâchés.

Il est néanmoins possible de corriger ces disgrâces au moyen d’une abdominoplastie. En plus de remodeler la peau du ventre, l’intervention permettra de restaurer la tonicité musculaire et de retrouver une silhouette plus harmonieuse. Il faudra cependant attendre une année après l’accouchement avant de subir une abdominoplastie.

Les autres types de chirurgie réparatrice post-grossesse

Mis à part l’abdominoplastie, différentes interventions de chirurgie esthétique peuvent être envisagées pour remodeler sa silhouette.

La liposuccion

La grossesse s’accompagne systématiquement d’une prise de poids plus ou moins importante, en partie causée par une surcharge graisseuse. Même si l’amaigrissement progressif est naturellement amorcé dès l’accouchement, des masses de graisse indésirable peuvent s’accumuler ailleurs que sur le ventre (hanches, cuisses, cou…). La plupart du temps, elles résistent au sport et aux régimes amincissants mais peuvent être traitées efficacement par la liposuccion. En effet, cette intervention de chirurgie esthétique permet de retirer définitivement les cellules graisseuses, faisant retrouver à la nouvelle maman une silhouette resculptée et amincie.

Le lifting des seins

Les seins ont tendance à gonfler pendant la grossesse sous l’impulsion des sécrétions hormonales. Cette perte de volume peut déstabiliser. La prise de poids rapide qui accompagne la grossesse provoque un relâchement de la peau des seins. Ceci provoque l’aspect inesthétique de la poitrine tombante, qui peut être aggravé par la perte de volume mammaire suite à un allaitement prolongé. Pour remonter les seins et en restaurer la fermeté et le galbe, le lifting mammaire est l’intervention de chirurgie plastique à privilégier. De plus, la correction de la ptôse mammaire peut être associée à une augmentation des seins si le volume glandulaire a trop diminué.