Partenaires
11 janvier 2020
blepharoplastie-chirurgie-paupieres
Tout savoir sur la chirurgie esthétique des paupières !
14 février 2020
histoire-chirurgie-esthetique

histoire-chirurgie-esthetique

L’une des questions les plus fréquemment posées aux chirurgiens plasticiens est la suivante : « Pourquoi appelle-t-on cela de la chirurgie plastique ? C’est une excellente question, surtout si on considère que les interventions chirurgicales modernes telles que les implants mammaires en silicone ne contiennent pas de plastique. Les termes de chirurgie plastique et de chirurgie esthétique sont souvent utilisés de manière interchangeable pour décrire la même discipline.

Origine du terme Chirurgie plastique

Comme beaucoup de mots de la langue française, l’origine du mot « plastique » vient de la langue grecque. Il est dérivé du terme plastikos, qui signifie mouler ou façonner quelque chose. Par conséquent, le terme de chirurgie plastique n’a aucune corrélation avec le polymère synthétique qu’on connaisse sous le nom de plastique.

Le terme de chirurgie plastique remonte à 1818, il y a plus de 200 ans. C’est à cette époque que le médecin allemand Carl Ferdinand von Graefe l’a inventé pour décrire le processus qu’effectue les médecins pour mouler ou remodeler les tissus corporels. Bien qu’à l’époque, on ne parlait pas de chirurgie plastique, la première fois qu’on l’a pratiquée remonte à l’an 2000 avant J.-C. À cette époque, les Indiens pouvaient se faire couper le nez en guise de punition pour un crime ou un acte de guerre. Les chirurgiens préhistoriques ont reconstruit le nez en créant une réplique en cire et en la maintenant en place avec la peau de la joue ou du front.

Qu’est-ce que la chirurgie plastique ?

La chirurgie plastique est parfois confondue avec la chirurgie reconstructive, mais ce sont deux spécialités différentes. Une définition simplifiée est que la chirurgie plastique est le plus souvent à visée purement esthétique, alors que la chirurgie reconstructrice vise à corriger un certain type de déformation. Par exemple, les personnes qui ne sont pas satisfaites de l’apparence d’un affaissement du visage peuvent subir un lifting pour resserrer la peau. Une personne dont le visage a été défiguré par un cancer de la peau serait un bon candidat pour la chirurgie reconstructive.

Le développement de la chirurgie plastique et reconstructive

Cette spécialité médicale a vraiment pris son essor après les deux guerres mondiales, lorsque les soldats ont dû être opérés pour des brûlures, des membres manquants et des reconstructions faciales. Au fur et à mesure de l’évolution du domaine, les chirurgiens ont formé des sous-spécialités telles que la chirurgie cranio-faciale. Aujourd’hui, lorsque la plupart des gens font référence à la chirurgie plastique, ils parlent du type électif qui améliore l’apparence.

Quelles sont les raisons principales pour faire une chirurgie plastique ?

Bien que chaque patient ait des raisons différentes de vouloir subir une chirurgie plastique, les raisons suivantes sont parmi les plus typiques selon le Guide des procédures cosmétiques :

  • La génétique : Un patient a peut-être hérité des gènes d’un nez tordu ou d’oreilles anormalement grandes qui l’ont rendu gêné pendant des années. La chirurgie plastique peut permettre à améliorer ces caractéristiques.
  • Anti-âge : Les crèmes de soin pour la peau et une alimentation saine ne permettent pas d’éliminer les signes du vieillissement avant longtemps. Une intervention de chirurgie plastique telle qu’un lifting facial peut atténuer les rides et l’affaissement de la peau du cou.
  • Dommages causés par le soleil : Dans les générations précédentes, les gens ne savaient pas autant qu’avant comment le soleil endommageait la peau. Cela signifie que de nombreuses personnes ont des problèmes tels que des taches de vieillesse, un relâchement de la peau et des taches de rousseur indésirables. Un lifting ou un peeling chimique sont deux procédures courantes de chirurgie plastique pour corriger ces problèmes.
  • Cicatrices : Une cicatrice sur le visage ou sur une autre partie visible du corps peut avoir un effet dévastateur sur l’estime de soi. Cela est vrai que ce soit la cicatrice est due à de l’acné, à une agression ou un accident, ou encore à une opération chirurgicale. Parmi les exemples de solutions possibles en chirurgie plastique, on peut citer les produits de comblement cutané, le resurfaçage cutané au laser et la microdermabrasion.
  • Avancement de carrière : Certaines carrières, notamment celles dans le domaine des arts du spectacle ou en contact permanent avec le public, exigent une apparence plus jeune et plus attrayante que d’autres.
DEVIS EXPRESS
//]]>