Des implants mammaires innovants s’inspirent de l’industrie aéronautique pour gagner en légèreté !

Malgré l’avènement de nombreux traitements médicaux et de techniques chirurgicales comme le lipofilling, l’augmentation des seins par implants a toujours le vent en poupe. Des prothèses mammaires révolutionnaires, baptisées B-Lite, débarquent sur le marché et risquent d’asseoir la suprématie des implants sur les autres techniques d’augmentation mammaire.

Vers des prothèses mammaires plus légères et plus durales

Les nouveaux implants sont remplis de gel de silicone, auquel sont ajoutées des microparticules de borosilicate. Ce matériau, initialement prévu pour la conception des navettes spatiales, est utilisé avec succès dans le domaine médical (produits cosmétiques et pharmaceutiques, soins dentaires…) depuis quelques années. En plus d’être parfaitement biocompatibles, les molécules de borosilicate maintiennent la consistance et la cohésion du gel de silicone, ce qui empêche la formation de plis et limite le risque d’écoulement en cas de rupture de l’implant.

Par ailleurs, les concepteurs de ces prothèses innovatrices promettent une durée de vie plus longue que les 10 ans des implants traditionnels. Cependant, c’est par leur poids réduit que les prothèses B-Lite se démarquent de leurs concurrentes. Etant 30% plus légères, elles devraient provoquer moins de douleurs au dos et permettre une pratique sportive sans gêne. En outre, cette légèreté peut s’avérer bénéfique pour les tissus entourant les prothèses : n’étant plus soumis à une gravité importante, ils ne perdent pas leur élasticité rapidement. Le sein vieillit mieux et la ptôse mammaire est ralentie.

Implants B-Lite : enfin un pavé dans la mare ?

Il convient de dire que le marché des implants mammaires n’a pas connu de bouleversement majeur depuis plusieurs années. Même si les techniques chirurgicales de l’augmentation mammaire ne cessent d’évoluer, la composition des implants est presque la même depuis des décennies. En effet, la plupart des prothèses sont remplies de gel de silicone. Seules leur forme et la texture de leur enveloppe ont connu une certaine évolution au fil des ans. En tant que produit de remplissage, l’unique alternative au gel de silicone reste la solution saline. Toutefois, ce genre d’implants, bien que plus sûr, n’offre pas de résultats aussi naturels. En introduisant l’usage des microsphères de borosilicate dans la conception du gel de remplissage, les implants B-lite risquent de révolutionner le marché des implants mammaires.

Des implants mammaires révolutionnaires : oui, mais à quel prix ?

Les nouvelles prothèses pourraient être l’avenir de l’augmentation mammaire. Cependant, étant encore à leurs débuts, les implants B-Lite arrivent avec un coût exorbitant. Au Royaume-Uni, où s’est déroulée la première pose d’implants B-Lite, l’intervention a été facturée à 7000 € environ. Même si l’on peut croire que ce prix va progressivement diminuer, force est de constater que ces implants ne seront pas à la portée de toutes. C’est pour cette raison que plusieurs patientes européennes choisissent de recourir à une pose d’implants mammaires en Tunisie. Certes, elles n’y trouveront pas encore les implants B-lite, mais plutôt des prothèses « traditionnelles » avec une qualité et une durée de vie très proches de leurs nouvelles concurrentes. Contre un prix dérisoire, la patiente bénéficie des soins d’une équipe médicale qualifiée et d’un séjour tous frais payés.

Alors oui, les implants B-lite sont prometteurs et semblent incarner le futur de la chirurgie d’augmentation mammaire, mais la relève attendra sans doute quelque temps encore !