Augmentation des seins : Toujours plus grands, toujours plus beaux !

Symbole absolu de féminité, les seins acquièrent une importance primordiale chez la femme. Une belle poitrine peut être un atout charme incontestable et favorise souvent une bonne estime de soi. Pour celles qui désirent d’augmenter le volume de leurs seins, la chirurgie et la médecine esthétique proposent différentes interventions pour s’adapter à tous les besoins.

augmentation mammaire : grosse poitrineDes seins plus harmonieux grâce aux implants mammaires

Les prothèses mammaires sont de nos jours le recours le plus fréquent pour augmenter le volume des seins. Si la success story de cette intervention a été quelque peu écornée par le scandale des prothèses PIP, agrandir sa poitrine par pose d’implant demeure le choix préféré des femmes souhaitant gagner une ou plusieurs tailles de bonnet. L’augmentation mammaire par implants est une opération de chirurgie esthétique qui peut être envisagée dans le cadre d’un traitement de la ptôse mammaire (seins tombants), ou pour corriger un volume mammaire déficient (hypoplasie mammaire, aplasie mammaire, seins tubéreux…). Les patientes ayant subi une ablation partielle ou totale du sein (après un cancer) peuvent également y recourir.

Types de prothèses mammaire

Il existe plusieurs modèles d’implants mammaires qui s’adaptent aussi bien à la morphologie qu’au désir et aux attentes de la patiente.

Des formes variées

Les prothèses mammaires se déclinent sous trois formes :

  • Les prothèses rondes : elles donnent un aspect plus bombé et accentuent le décolleté
  • Les prothèses anatomiques : elles offrent un résultat plus naturel avec un gain de volume plus important à la base du sein
  • Les prothèses plates : moins connues que les précédentes, elles sont surtout indiquées pour les femmes qui recourent à une augmentation mammaire après une grossesse. L’aspect de la poitrine vidée est corrigé par ces implants qui remplissent la partie haute du sein.

D’autres critères comme la taille des prothèses, le remplissage des implants (silicone ou sérum physiologique) ou encore leur texture (lisse ou texturée) sont à considérer avant l’opération.

Lipofilling mammaire : pour augmenter sa poitrine sans prothèses

Cette intervention connait un succès croissant auprès des femmes réfractaires à l’idée de porter des prothèses mammaires. Elle consiste à prélever sur la patiente des masses graisseuses indésirables (au niveau des hanches, du ventre ou de cuisses…) qui vont être par la suite purifiées puis réinjectées dans les seins. Le lipofilling des seins donne un résultat naturel et durable, mais l’augmentation mammaire reste modérée et dépasse rarement une taille de bonnet.

augmentation mammaire : lipofilling seins

Augmentation mammaire : les alternatives médicales

Pour celles qui n’optent pas pour la chirurgie, on recommande les alternatives douces ou médicales

Photothérapie Led

Ce traitement est à la base destiné à combattre le vieillissement cutané et les imperfections de la peau tels que les vergetures et les cicatrices. On sait désormais qu’en stimulant les mitochondries, les rayons LED appliquées sur les seins déclenchent la production d’élastine et de collagène. Après ce traitement, les seins sont plus fermes et leur peau est plus tendue. Le gain en volume est néanmoins minime et nécessite plusieurs séances de traitement pour être perceptible.

Acide hyaluronique

On connaissait ses vertus comme traitement anti-rides ou encore dans le traitement des douleurs articulaires. L’acide hyaluronique peut désormais être utilisé pour augmenter les seins. Le produit est administré sous forme de gel (appelé Macrolane) et directement injecté au niveau des seins. L’intervention est très légère et n’entraîne ni douleurs ni cicatrices. Elle permet d’obtenir un résultat immédiat, mais qui ne durera pas plus de 18 mois puisque l’acide hyaluronique sera résorbé.