Le culte de la beauté et la chirurgie esthétique
17 mai 2016
Le lifting mammaire pour remonter les seins
21 mai 2016

Depuis quelques années le statut de la chirurgie esthétique  en France a connu un évolution. Cette évolution s’exprime essentiellement par la prise en charge de quelques interventions par la  sécurité sociale.

Pris en charge de la chirurgie mammaire de réduction

La plastie mammaire de réduction est prise en charge par la sécurité sociale pour des réductions importantes supérieures à 300 grammes par sein. Soit une réduction de l’ordre de deux tailles de bonnet de soutien-gorge. C’est le chirurgien qui jugera si cette réduction est prise en charge ou non. Une entente préalable n’est pas nécessaire auprès de la sécurité sociale.

Il existe cependant un dépassement d’honoraires variant de 2000 à 3000 euros qui peut être pris en charge par la mutuelle selon le contrat souscrit avec elle.

Plastie abdominale et sécurité sociale

Une prise en charge est possible pour un chirurgie esthétique du ventre mais de plus en plus difficile. Seuls sont pris en charge les patientes ayant un ventre avec un tablier abdominal important recouvrant partiellement ou totalement le pubis. Une demande d’entente préalable est nécessaire. Il s’agit d’un formulaire pré-imprimé rempli par le chirurgien au cours de la consultation que doit remettre la caisse primaire d’assurance maladie. Sous quinze jours, si aucune réponse n’est parvenue c’est que la demande est acceptée. Il existe cependant un dépassement d’honoraires variant de 2000 à 3000 euros qui peut être pris en charge par la mutuelle selon le contrat souscrit avec elle.

La correction des oreilles décollées ou otoplastie

Cette intervention est prise en charge par la sécurité sociale. Il existe également un dépassement d’honoraires de 1800 euros qui peut être pris en charge par la mutuelle selon le contrat.

Nymphoplastie de réduction

Cette intervention est prise en charge par la sécurité sociale. Il existe également un dépassement d’honoraires de 1800 euros qui peut être pris en charge par la mutuelle selon le contrat.

//]]>