Alors que certaines personnes ont la chance d’avoir des imperfections qui vont et viennent sans laisser de marque, d’autres se retrouvent avec des signes visuels de leurs éruptions passées, ce qui peut avoir un impact émotionnel réel.

Même quand l’acné ne peut s’avérer pas assez grave, cependant une cicatrice qui se développe après un bouton peut prendre des semaines ou des mois à s’estomper.

En général, il existe plusieurs types de cicatrices d’acné.

Quels sont les différents types d’acné ?

Les cicatrices d’acné peuvent sembler être une double punition, il faut d’abord gérer les boutons, ensuite les marques qui sont là comme rappel.

Les lésions d’acné (boutons) se produisent lorsque les follicules pileux (ou « pores ») de la peau se bouchent avec de l’huile et des cellules mortes de la peau. Un follicule bouché est l’endroit idéal pour que les bactéries se développent et créent les bosses rouges, et les bosses rouges remplies de pus sont connues sous le nom de boutons.

L’acné se présente sous différentes formes :

  • Acné légère : cela provoque les points blancs ou noirs que la plupart d’entre nous obtenons à un moment donné ;
  • Acné modérée : cela peut provoquer des boutons rouges et enflammés (appelés papules) et des boutons rouges avec des centres blancs (appelés pustules) ;
  • Acné sévère : cela provoque des kystes ou des bosses douloureux remplis de pus (appelés nodules) sous la peau

Les cicatrices les plus graves sont causées par les formes les plus graves d’acné, les nodules étant plus susceptibles de laisser des cicatrices permanentes que les autres types d’acné.

Il est mieux d’obtenir un traitement contre l’acné peu de temps après son apparition pour prévenir une acné plus grave et plus de cicatrices. Il est nécessaire de consulter un dermatologue ou un autre médecin dès lors qu’il a des nodules.

Comment supprimer les cicatrices d’acné ?

Étant donné que les cicatrices d’acné se diffèrent, il n’existe pas de solution unique pour tout le monde. D’autant plus que tous les patients n’ont pas le même type de peau.

Une ou une combinaison des techniques qui suivent peut améliorer l’apparence de la peau, selon le type de cicatrice, le type de peau et la gravité de la cicatrisation :

  • Soins de la peau à domicile: utiliser un écran solaire permet de limiter le contraste entre une peau non cicatrisée et une cicatrice. Certaines crèmes médicamenteuses, telles que celles contenant de l’acide azélaïque ou des acides hydroxyles, peuvent également aider.
  • Remplisseurs de tissus mous : L’injection de collagène, de graisse ou d’autres substances sous la peau peut repulper la peau sur les cicatrices en retrait. Le but est de rendre les cicatrices moins visibles. Les résultats sont temporaires, des traitements répétés sont donc nécessaires pour conserver l’effet. Cette technique présente peu de risques de changement de couleur de peau.
  • Injection de stéroïdes : L’injection de stéroïdes dans certains types de cicatrices graves peut améliorer l’apparence de la peau.
  • Re surfaçage au laser : Cette technique est de plus en plus populaire et est souvent utilisée sur des cicatrices autrefois traitées par dermabrasion. Cette technique n’est très pratique que chez les personnes ayant une peau plus foncée ou ayant des antécédents de chéloïdes.

Il existe d’autres techniques basées essentiellement sur l’énergie. Les sources de lumière pulsée et les appareils à radiofréquence aident à rendre les cicatrices moins visibles sans endommager la couche externe de la peau. Les résultats obtenus sont très subtils :

  • Peeling chimique: Le médecin applique une solution chimique sur le tissu cicatriciel pour enlever la couche supérieure de la peau et minimiser l’apparence des cicatrices plus profondes. Les peelings doux (léger) et moyen peuvent être répétés pour le maintien des résultats. Quant au peeling profond, il n’est pas possible de le répété, une seule intervention est requise.
  • Micro-needling :  Le médecin fait rouler un dispositif à aiguille sur la peau pour stimuler la formation de collagène dans les tissus sous-jacents. C’est une technique sûre, simple et peut-être efficace pour les cicatrices d’acné. Il présente un risque minime de décoloration de la peau. Les résultats sont subtils et l’on doit si nécessaire répéter les traitements.
  • Chirurgie : À l’aide d’une intervention mineure appelée excision à l’emporte-pièce, le médecin découpe les cicatrices d’acné et répare la plaie avec des points de suture ou une greffe de peau. Avec une technique appelée subcision, le médecin insère des aiguilles sous la peau pour desserrer les fibres sous une cicatrice.
  • Toxine botulique (Botox) : Parfois, la peau autour des cicatrices d’acné fait des plis. L’injection de Botox détend la peau environnante, ce qui peut améliorer l’apparence d’une cicatrice d’acné. Les résultats sont temporaires, des traitements répétés sont donc nécessaires pour conserver les résultats.

Devis Express!