D’où vient la mauvaise haleine et comment en finir ?

Rien de plus indisposant pour les autres et de plus gênant pour soi que la mauvaise haleine. Impossible de parler avec les autres sans les étouffer avec une haleine de poisson pourri. Impossible même d’embrasser son partenaire si l’on en a ou d’en trouver un. La perte d’estime de soi, voilà à quoi conduit la mauvaise haleine. Mais est-ce toujours le signe d’une mauvaise hygiène buccale ?

Causes de la mauvaise haleine

Il n’est pas facile de se rendre compte soi-même de sa mauvaise haleine. Et pour les autres qui nous l’apprennent, il s’agit là d’une manifestation d’une hygiène buccale douteuse. Et pourtant, la cause d’une exhalaison malodorante doit être recherchée principalement dans le développement des bactéries dans la bouche et aussi sur la langue. Environ 90 % de cas de mauvaise haleine doivent être recherchées dans la cavité buccale.
L’halitose peut être déclenchée par les caries dentaires, la gingivite ou d’autres pathologies parodontales, l’angine, une mycose buccale ou les particules d’aliments qui stagnent dans la bouche. Il ne faut pas ignorer aussi que la rhinite ou la sinusite peuvent être à l’origine d’une haleine malodorante ou même le stress sans oublier le tabagisme ou le café aussi qui en plus obligent parfois à réaliser un blanchiment de dents.

Comment soigner la mauvaise haleine ?

Les moyens pour lutter contre la mauvaise haleine sont simples et nombreux. Brosses à dents, brossettes interdentaires, fils dentaires, bain de bouche, sont autant de moyens communs de lutter contre la mauvaise haleine. Ce qu’il faut cependant éviter, c’est un long usage des gargarismes antibactériens vendus en pharmacie pour le traitement de la mauvaise haleine. Parce qu’on risque à ce moment d’agresser non seulement les muqueuses, mais de développer encore une haleine plus malodorante qu’avant par la dégradation des bactéries.
Les conseils pour soigner la mauvaise haleine sont : se brosser les dents 2 à 3 fois quotidiennement, utiliser un râcloir de langue pour se nettoyer la langue, veiller à la production de la salive en buvant beaucoup d’eau ou en mâchant un chewing-gum, éliminer de son alimentation l’ail, l’oignon, boisson alcoolisée, qui sont parfois la cause de l’halitose.
Pour certains, il existe aussi des remèdes de grand-mère pour traiter la mauvaise haleine. Ces techniques consistent selon eux à mastiquer du persil, faire du gargarisme avec des solutions salées, sucer des feuilles de menthe, etc. La vérité c’est qu’il ne s’agit que de solutions dont l’efficacité se fait à l’instant.