En Inde, un État propose l’augmentation mammaire gratuite aux plus pauvres

La province de Tamil Nadu, située à l’extrême sud de l’Inde, est l’une des plus prospères et les mieux urbanisées du pays. Connu pour sa politique sociale orientée vers le soutien des plus démunis, le Tamil Nadu sera le premier État du monde à financer publiquement les augmentations mammaires par implant!

augmentation mammaire: Etat indeUne prise en charge totale des opérations de chirurgie esthétique

Le gouvernement de l’État austral est bien coutumier des largesses en tout genre. Après les cantines gratuites, les ordinateurs, chèvres et autres bijoux de mariage distribués aux personnes démunies, le gouvernement fédéral offre désormais à ses citoyens l’augmentation mammaire par prothèses.

Une clinique publique de la capitale Chennai s’apprête à accueillir 150 patients tous les mois, principalement des femmes défavorisées. “Les soins de beauté ne devraient-ils pas être disponibles aux pauvres?”, a déclaré Vijaya Baskar, ministre de santé du Tamil Nadu. “Si nous ne leur offrons pas l’opération gratuite, ils pourraient opter pour des méthodes dangereuses ou s’endetter lourdement […]; une femme pauvre qui veut être belle aura notre soutien financier.”

Améliorer la qualité de vie grâce à la chirurgie plastique

La clinique proposait déjà une prise en charge totale de la reconstruction mammaire pour les patients atteints de cancer. Désormais, elle proposera ses services gratuits aux personnes souhaitant modifier la taille de leurs seins, afin d’améliorer leur quotidien et de favoriser un regain de confiance. Selon le Dr V. Ramadevi, chef du service de chirurgie plastique de la clinique, plusieurs patientes se plaignant de douleurs au dos ou à l’épaule nécessitent d’urgence une réduction mammaire. Dans d’autres cas, des femmes ayant des seins trop petits veulent avoir une poitrine volumineuse. “Nous voulons aider celles qui souhaitent une augmentation ou une réduction mammaire”, a souligné le Dr Ramadevi. “Beaucoup de filles évitent même de sortir, elles font face à des problèmes psychologiques qui impactent leurs vies.”

En plus de la chirurgie esthétique des seins, l’établissement de santé proposera plusieurs procédures chirurgicales sans contrepartie financière. Les interventions effectuées gratuitement incluent entre autres la gynécomastie, la greffe de peau et la correction de certaines malformations congénitales (comme la fente labio-palatine).

Gratuité de l’augmentation mammaire : une mesure contestéeaugmentation mammaire : femme indienne

Tandis que les futures patientes se réjouissent déjà, quelques voix s’élèvent pour critiquer ce projet insolite. Les détracteurs dénoncent une politique populiste et une mauvaise gestion des fonds publics. Selon eux, cet argent aurait dû être alloué au traitement des maladies graves. “Ce n’est pas un programme de santé publique idéal”, a indiqué le Dr Elango, ancien responsable ministériel au gouvernement, “Des fonds publics sont nécessaires pour traiter les maladies émergentes et les maladies transmissibles. Il est triste que nous privilégiions aujourd’hui la beauté aux chirurgies vitales”.