Les plasties abdominales ont des résultats spectaculaires
5 mai 2016
La chirurgie plastique pour corriger le nez
10 mai 2016

Témoignage d’une femme au sujet d’une blépharoplastie, 54 ans, Assistante de Direction

Je travaille dans le domaine de la communication depuis bientôt 30 ans. C’est un monde où l’on est sans arrêt en contact avec les clients, et l’apparence y est, encore plus qu’ailleurs, capitale. À l’arrivée de la cinquantaine, j’ai commencé à souffrir du regard des autres, je me sentais vieillir.

Je suis restée belle femme, mais je ne pouvais plus dissimuler mon âge. Mes yeux, particulièrement, me trahissaient. Mes paupières étaient lourdes, de vilaines poches soulignaient mon regard. Alors que j’avais toujours eu de grands yeux, ceux-ci commençaient à devenir petits et enfoncés. Je ne me sentais plus à ma place dans ce monde où toutes les femmes sont jeunes, fraîches, dynamiques. J’ai pensé plusieurs fois au lifting complet du visage, mais j’avais très peur de ressembler à ces femmes au sourire figé.

J’ai quand même contacté un chirurgien esthétique Tunisien et je lui ai exposé mon problème. Il m’a proposé un rendez-vous au cours duquel il a préconisé l’opération esthétique des paupières et des poches sous les yeux. Il m’a garanti qu’un nouveau regard suffirait amplement à me faire reprendre confiance en moi.

Je suis entrée à la clinique esthétique 1 mois plus tard, j’avais amené avec moi une photo de mes 25 ans. Je voulais vraiment retrouver ces yeux de biche que j’avais à l’époque. Le chirurgien a pris des photos de moi juste avant l’opération, puis j’ai reçu une injection de calmant. La blépharoplastie s’est faite sous anesthésie locale et a duré environ 1h30. Je suis ensuite restée en salle de réveil pendant 30 minutes, puis je suis partie avec une ordonnance d’antibiotiques et d’antidouleur. Je dois dire qu’à aucun moment, ni pendant ni après l’opération, je n’ai eu mal.

Le lendemain, j’ai eu un choc. J’avais les yeux de Rocky après un combat sanglant et tout le visage était enflé. Le chirurgien m’avait prévenue, mais c’était réellement effrayant. Pendant quelques jours j’ai porté des lunettes de soleil, même à l’intérieur. Comme avec un coquard, mes yeux sont passés par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel ! Puis petit à petit, les cicatrices et les bleus ont disparu.

Dix jours plus tard, le résultat était fabuleux. J’avais perdu 10 ans d’âge, tout en gardant mes traits intacts. Au bureau, tout le monde a noté en moi un changement, sans jamais deviner que j’avais subi une intervention chirurgicale. J’avais retrouvé mes yeux en amande et perdu les valises qui les encombraient. Plus à l’aise dans mon look, j’ose aujourd’hui arborer des tenues branchées appréciées dans mon domaine.

//]]>