Témoignage sur l’augmentation mammaire par implant
3 mai 2016
Un nouveau regard avec une blépahroplastie
7 mai 2016

Une plastie abdominale s’impose dans tous les cas où l’élasticité de la peau n’est pas ce qu’elle devrait être. Cela concerne donc des femmes dont le ventre a pu être abîmé par une grossesse, mais aussi d’anciennes obèses dont la peau, ayant été trop étirée, se retrouve comme un costume un peu trop grand.

Plus d’explications sur cette chirurgie esthétique du ventre dans cet entretien  ce chirurgien spécialisé en chirurgie plastique esthétique et reconstructrice

A quel âge peut-on envisager une plastie abdominale ?

Dans tous les cas où l’élasticité de la peau n’est pas ce qu’elle devrait être. Cela concerne donc des femmes dont le ventre a pu être abîmé par une grossesse, mais aussi d’anciennes obèses dont la peau, ayant été trop étirée, se retrouve comme un costume un peu trop grand. De préférence partir de 30 ans et après avoir eu les enfants qu’on souhaitait.

Vous voulez dire qu’il n’est pas conseillé d’être enceinte après avoir eu recours ce type de plastie ?

C’est tout fait envisageable. Mais enfin la grossesse distendra un peu les tissus, forcément.

Quel procédé utilisez-vous ?

Dans certains cas où les muscles de l’abdomen ont été écartés par une grossesse par exemple – et qu’il en résulte ce qu’on appelle une diastase, on suture ces muscles pour les ramener sur une ligne médiane du ventre. Depuis quelques temps, les techniques ont évolué. Autrefois, on incisait le ventre comme pour une césarienne, puis on découpait la peau autour du nombril, on décollait la peau et on la tirait vers le bas pour enlever tout ce qui était en trop avant de recoudre la patiente.

Aujourd’hui, que conseillez vous ?

Je recommande une lipoaspiration du ventre pour réduire l’épaisseur cutanée avant incision. Le décollement pratiqué ensuite est moins important. En outre, je réalise des sortes de « points » qui vont accrocher la paroi musculaire. De sorte que les tiraillements ressentis par la peau se répartissent plusieurs endroits. En 15 jours, les cicatrices s’estompent.

Quel est le temps d’immobilisation ?

L’arrêt de travail dépend du type de métier qu’on pratique, s’il requière des mouvements physiques, il faut compter trois semaines, si c’est un emploi de bureau, une petite semaine suffit. Et, quoi qu’il arrive, il faudra porter une gaine sur l’abdomen pendant un mois 24H sur 24H.

Après cela, comment se présente la cicatrice ?

Elle est toujours cachée au niveau du bikini. Je demande d’ailleurs aux femmes, de m’amener leur modèle de maillot de bain pour vérifier que celle-ci restera bien invisible.

A quel type de femmes recommandez vous cette opération ?

La chirurgie esthétique du ventre est recommandée à celles qui ont des complexes, qui ont du mal s’habiller parce que leur ventre tombe sur leur slip ou déborde de leur maillot de bain. Les ex obèses donc, et souvent celles qui ont eu des jumeaux. La plupart du temps, le résultat obtenu est spectaculaire. Même si cette intervention est considérée comme l’une des plus lourdes.

Combien de jours d’hospitalisation faut-il compter ?

Environ une nuit ou deux pour rester sous surveillance de l’équipe médicale après l’anesthésie générale.

Quels peuvent être les risques ou les complications ?

Si vous êtes opérée par des personnes peu compétentes, il y a des risques de nécroses cutanée ou d’hématome. Et je recommande toujours de pratiquer cette opération seule. Pas question d’opérer les seins ou une quelconque autre partie du corps dans le même temps. Cette intervention est assez lourde en soi pour ne pas en ajouter une autre.

//]]>